D'où vient cette théorie ?           Blog de la Transformation
  La Route du Temps       Forum de la Double Causalité  
      Théorie de la Double Causalité ?      
         
         

 

Théorie de la Double Causalité

 

La Double Causalité

Une Théorie de la Synchronicité, du Temps et de l'Esprit

qui explique le mécanisme des coïncidences étranges...

Expérience en ligne sur la synchronicité

Temps, Causalité, Synchronicité, Influence du futur: conférence-débat à l'Institut Curie...

THEORIE de la double causalité: une synthèse fondatrice dans la revue TEMPS...

EXPERIENCE scientifique sur la synchronicité, à laquelle vous pouvez participer...

RESULTATS de notre première campagne de recherche sur la synchronicité...

Temps, synchronicité et liberté, un article remarquable de Serge Carfantan...

Les Dieux de la science ancienne formatent les cerveaux de nos élites...

L'univers réel (matière-information + conscience) serait un gigantesque cerveau...

Dans le "Théatre quantique" d'Alain Connes, le passé pourrait changer...

Une nouvelle revue vient de naître: les éditions du Temps...

Avant-propos à la nouvelle édition 2014 de "La Route du Temps"

Toute preuve aurait besoin d'un asservissement temporel du mental

L'univers: un champ d'informations créé par un collectif de consciences

Ma recherche au CNRS (laboratoire IUSTI UMR 7343 de Polytech'Marseille)

La schizophrénie bipolaire des physiciens et son remède: la conscience

Meilleurs voeux 2014: l'esprit, l'âme et la télécommande de l'espace-temps

Le Graal des physiciens: réconcilier le fou et l'illuminé

L'observation pourrait introduire des informations physiques dans l'univers

Le parc de la pensée

Nouveau site sur la synchronicité et la physique de l'information:

Nouveautés plus anciennes:

Conférence à la chapelle des Naux-en-Provence (14 août 2013)

Conférence au festival "Spiritualité en Pyrénées" (13 juillet 2013)

Le champ des possibles et la suite: La magie du hasard

Le physicien qui a enterré le temps après qu'Einstein l'ait tué...

Une conférence sur la nature de la réalité...

L'Esprit et la Conscience, vue par un physicien (en vidéo)...

Un film sur la Synchronicité avec François Martin, physicien du CNRS...

L'expérience de la gomme quantique non causale...

Le grand cirque des univers parallèles...

Ma conférence du 5 décembre 2012 à l'institut de France...

La physique serait-elle bientôt prête pour le dialogue avec l'Ange ?

Une émission de radio sur l'Intelligence Artificielle et... l'Indéterminisme...

Le dossier de la revue Nexus sur la Synchronicité...

Du billard aux dimensions supplémentaires: le déterminisme a "les boules"...

Une conférence hors du commun de Jacques Vallée...

Toutes les nouveautés...

La Double Causalité est le concept fondateur d'une Théorie de la Synchronicité qui fait émerger naturellement la notion d'Esprit d'une nouvelle conception du temps impliquant un processus subtil de co-création* de l'univers. Il s'agit donc d'une théorie métaphysique, mais elle est fondée sur une hypothèse scientifique - l'indéterminisme macroscopique - qui ouvre un large champ des possibles à notre futur et qui fait l'objet de travaux de recherche de son auteur afin de la valider dans le cadre de la physique de l'information. Elle pourrait ainsi devenir une théorie scientifique si cette hypothèse était reconnue comme recevable par la science ce qui, dans un cadre qui inclut la physique quantique, semble devenir de plus en plus probable. La Théorie de la Double Causalité (TDC) s'intéresse aux mécanismes d'une seconde causalité (= rétrocausalité ou causalité rétrograde, récemment envisagée par Stephen Hawking: nous créons la réalité [passée] par notre observation) qui serait capable d'expliquer de nombreux phénomènes étranges comme la synchronicité, les coincidences extraordinaires et certaines intuitions salutaires. Elle a été présentée à l'origine dans un livre* intitulé < La Route du Temps > qui est à la fois un roman initiatique et un essai de vulgarisation scientifique. La TDC synthétise en effet différents enseignements de la physique moderne dans des domaines aussi variés que la théorie du chaos, la mécanique quantique, la théorie de la relativité, la physique statistique et plus récemment, la physique de l'information.

La TDC reste toutefois assujettie aux deux autres hypothèses suivantes qui recoivent des avis partagés:

·         L'authenticité de notre libre arbitre : notre liberté n'est pas une illusion, nous faisons réellement des choix dans nos vies qui ne dépendent pas que du passé.

·         L'omniprésence du futur : l'univers est déjà réalisé - partiellement - dans notre futur, selon des versions multiples permettant à notre destin de changer.

Ces deux hypothèses conduisent à faire émerger le rôle très important de l'intention authentique (libre) dans la réalisation d'un destin individuel. Le pouvoir de l'intention réside dans la capacité d'un être humain à relever instantanément les probabilités d'occurence d'un destin choisi, au dépend d'un autre destin devenant alors moins probable. Tous les futurs potentiels d'un individu ou d'une collectivité évoluent simultanément en fonction de leurs probabilités à l'intérieur d'un "Arbre de Vie" personnel ou collectif.

La seconde causalité, inverse de la causalité habituelle ou encore rétrocausale, nous explique comment certaines causes peuvent parfois dériver de leurs effets, alors que les effets sont censés habituellement dériver des causes. Il s'agit d'une influence du futur sur le présent*, qui n'est possible que dans un univers déjà réalisé où un déterminisme inversé est à l'oeuvre, analogue à la cosmologie top-down de Stephen Hawking.

Il s'ensuit que les probabilités d'occurence de certains effets, une fois grandies par l'intention, peuvent remonter le temps pour augmenter dans notre futur immédiat les probabilités d'émergence d'opportunités qui semblent en être les causes. Cela se traduit par des coincidences ou par la manifestation d'un hasard synchrone chargé de sens et d'autant plus surprenant qu'il laisse penser avec force à l'influence d'un certain "état d'esprit". La TDC confirme la justesse de cette intuition d'un lien acausal entre l'état d'esprit et certains évènements à travers les synchronicités, lien initialement introduit par Wolfgang Pauli (Prix Nobel de Physique) et Carl Gustav Jung.

Le point le plus intéressant de la Théorie de la Double Causalité est qu'elle se présente comme une théorie expérimentalement vérifiable, à la fois scientifiquement et sur le plan personnel. L'influence du futur sur le présent (ou rétrocausalité) a par exemple fait l'objet d'une expérimentation scientifique publiée dans une revue à comité de lecture, et la production volontaire de synchronicités a été vécue par l'auteur* à l'occasion de plusieurs avalanches de coincidences (voir certains extraits du livre) dont certaines peuvent être considérées comme des preuves directes de la seconde causalité rétrocausale. En nous expliquant comment nous pouvons mentalement provoquer les coïncidences, et même en faire bon usage, Le livre la Route du Temps nous montre aussi de quelle façon la TDC peut se préter à des expériences reproductibles.

Ce livre apporte enfin une réponse édifiante sur le mécanisme des synchronicités qui ne se limite pas ce champ. La TDC permet de lever également le voile sur beaucoup d'autres phénomènes mystérieux qui traversent les siècles en défiant la raison humaine:

Illustration de la couverture: Le chaos de rochers du Dromon

*processus subtil de co-création: il ne s'agit pas d'une création directe par des êtres, car l'univers se crée tout seul et de façon mécanique. Cependant, compte tenu de son indéterminisme, ce n'est pas un seul univers mais une infinité d'univers parallèles qui se créent ainsi automatiquement dans le futur. La fonction de chaque être - observateur ou capteur - de l'univers est de contribuer à choisir pour ce futur l'unique réalité qui nous sera commune à tous. En présence d'un choix non conditionné, il s'ensuit une co-création apparente dans le présent. Mais ce n'est qu'une apparence, car la véritable co-création ne se fait pas dans le présent mais dans le futur. C'est en effet en direction du passé que l'univers crée automatiquement une réalité unique, sans avoir besoin de nous et selon un déterminisme inversé.

*influence du futur sur le présent: la possibilité d'une telle influence a fait l'objet de plusieurs publications scientifiques sérieuses: en psychologie, il s'agit d'une expérience retentissante sur la prémonition. En physique, il s'agit de la théorie de la rétrocausalité quantique, proposée pour expliquer la panne récente du plus grand accélérateur de particules jamais construit dans le monde, le LHC près de Genève. Une contrainte future inconnue agirait comme une condition finale (ou condition initiale inverse) qui aurait empèché le bon fonctionnement du LHC, pour des raisons qui paraissent encore obscures. Les auteurs de cette théorie, Holger Bech Nielsen du Niels Bohr Institute de Copenhagen, et Masao Ninomiya du Yukawa Institute for Theoretical Physics de Kyoto, ont proposé dans leur récente publication un test à partir d'un générateur d'évènements quantiques aléatoires, visant à vérifier l'existence d'un facteur défiant les lois des probabilités et statistiques dans les résultats observés.

*L'auteur: Philippe Guillemant est un physicien français diplomé de l'Ecole Centrale Paris et de l'Institut de Physique du Globe. Il possède un Doctorat en Physique du Rayonnement et une Habilitation à Diriger des Recherches. Il est l'auteur de nombreux brevets et publications dans le domaine du chaos, des réseaux de neurones et de l'intelligence artificielle. Il est le fondateur de deux entreprises de technologies innovantes licenciées par le CNRS (Synapsys et Uratek) ce qui lui a valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS. En complément de son activité technologique, il mène aujourd'hui une recherche plus fondamentale visant à mettre en évidence les limites du chaos déterministe et à réviser notre conception classique de l'espace-temps, notamment ses dimensions. Plus d'infos ici

Réseau X-ODUS